Presse

Antoine Mariotte, mélodies – 2015

« Le disque est complété par le court cycle des Intimités et par Le vieux chemin, des mélodies (parfaitement) chantées par Sabine Revault d’Allonnes. De belles pièces très bien faites, touchantes, qui donnent envie d’en entendre davantage. »

Carnets sur sol

« Sabine Revault d’Allonnes sings them exquisitely, bringing these delightful vocal gems to life with colour and vibrancy, sensitively accompanied by Blumenthal. The balance between the two is ideally struck. »

Stephen Greenbank, musicweb-international.com

Elisabetta, Regina d’Inghilterra – Quartz de Brest, novembre 2015

« Sabine Revault d’Allonnes est Elisabetta, la reine d’Angleterre. Elle est omniprésente et survole avec grâce la partition. »

Ouest France

La Traviata – Opéra en plein air, été 2015

« Dans le rôle de Violetta, la soprano Sabine Revault d’Allonnes a largement dominé la distribution de ce vendredi avec une voix bien timbrée, sans vibrato et un vrai talent de tragédienne »

Est Républicain

Mélodies – Gabriel Pierné, novembre 2014

« Sabine Revault d’Allonnes provides good variation of character in these pieces and uses dynamic changes effectively. The delicate song, L’Oeillet rouge is lovingly sung; while Les filles de Cadix, a beautiful number with bright and catchy rhythmic influences, provides appeal. In it she radiates happiness and soars effortlessly. »

Raymond J Walker, musicweb-international.com

Un Amour en Guerre – Opéra de Metz, octobre 2014

« Avouons un petit faible pour la joyeuse Sabine Revault d’Allonnes (France), qui incarne la
dévouée amie de Madeleine »

Anne de Rancourt, La Semaine Metz Thionville Moselle

« Belles prestations (…) de la soprano Sabine Revault d’Allonnes et du baryton Jean-Baptiste Henriat, tous deux convaincants dans les rôles, à la limite du vaudevillesque, du voisin Antoine et de l’amie de Madeleine, la biennommée France. »

Pierre Degott, Resmusica

Don Giovanni – Opéra en plein air, été 2014

« …emprisonnant Donna Elvira dans sa détresse, personnage magnifiquement interprété par Sabine Revault d’Allonnes. »

La Dépêche du Midi

Rigoletto – Opéra de Tours, octobre 2012

« Sabine Revault d’Allonnes incarne une Gilda déterminée qui va jusqu’au bout de sa fragilité à toute épreuve. Excellente actrice, possédée par son rôle, elle triomphe des embûches semées par Verdi (« Caro nome » à l’acte I, « Bella figlia dell’ amore » du quatuor de l’acte II) »

Concertclassic.com

Mélodies – Jules Massenet, février 2012

Communiqué de presse ici

« Cette anthologie est simplement irrésistible »

Opéra Magazine

« L’année Massenet commence bien »

Classica

« Consacrer son premier disque en solo aux mélodies de Massenet n’a rien d’évident lorsqu’on est une jeune cantatrice. Sabine Revault d’Allonnes relève le défi, et le résultat est bien plus qu’estimable. »

Diapason

« La jeune soprano […] et son accompagnateur [sont] des avocats très persuasifs » 

Télérama

« Belle surprise discographique »

Coup de cœur Carrefour de Lodéon & Concertclassic

 « La voix, le charme et le drame »

Forumopera.com

« La jeune soprano Sabine Revault d’Allonnes est à l’origine de ce projet, et défend ses choix avec conviction. Son timbre soyeux, très caractéristique, et sa diction soignée sont les principaux atouts de et enregistrement. Ses liaisons à peine esquissées, ses e muets impalpables sont de véritables friandises, tout comme la simplicité avec laquelle elle déclame les textes parlés »
 » L’osmose de cette riche voix colorée avec le piano de Samuel Jean et le violoncelle de Matthieu Fontana est totale, et distille d’intenses moments de plaisir. »

Resmusica.com

 « Sabine Revault d’Allonnes confère du relief à ces pièces grâce à son tempérament dramatique et à son imagination »

Concerto.net

« She is superb in the Hugo settings »

Musicweb-international.com

Les Noces de Figaro, mars 2011

« Sabine Revault d’Allonnes délicieuse, pleine de charme et piquant en Suzanne… »

Classiqueinfo.com

Fidelio, octobre 2010

« …Marzelline ardente Sabine Revault d’Allonnes… »

Classiquenews.com

« Sabine Revault d’Allonnes [déploie] (…) un arsenal de nuances musicales auquel il est difficile de résister. »

Resmusica.com

« Marzelline (…) touchante »

Altamusica.com

« Mireille Delunsch et Sabine Revault d’Allonnes : deux voix lumineuses (…)la touchante Marzelline de Sabine Revault d’Allonnes »

La Nouvelle République

Carmen, juin 2010

« Très crédible quatuor des contrebandiers, avec une mention spéciale pour (…) Frasquita, Sabine Revault d’Allonnes (…) excellente. »

Classiquenews.com

Les Dialogues des Carmélites, mars 2010

« Sabine Revault d’Allonnes fait de Sœur Constance rien de moins que ce qu’il fallait en faire : une jeune religieuse à la foi simple, émerveillée d’un rien mais capable d’affronter le martyre. Les aigus de cet oiseau qui pépie sont aisément décochés et le personnage tenu jusqu’au bout. »

Resmusica.com

« Sabine Revault d’Allonnes rayonne dans le rôle si touchant de Sœur Constance. »

Forumopera.com

Capuletti e Montecchi, février 2010

« Sabine Revault d’Allonnes est une véritable révélation : (…) cette jeune artiste s’impose dans Giulietta par sa présence délicate, sa fine musicalité, sa sensibilité frémissante et son assise technique. Gageons qu’un bel avenir l’attend dans le répertoire du bel canto romantique. »

Resmusica.com

« L’interprète offre au personnage cette nuance funèbre dont nous avons parlé et qui distingue l’apport de Bellini au mythe véronais. »

Classiquenews.com

Le Coeur du Moulin, enregistré en septembre 2009

« [Jean-Yves Ossonce] a réuni une distribution dont l’enthousiasme est communicatif et qui chante à merveille, avec une diction exemplaire. Rien que du bonheur ! Que c’est bon d’entendre le français chanté de la sorte ! Tous les chanteurs sont à féliciter et leur art de déclamer le français dans un si beau legato «se  respire, aussi, à plein cœur ». »

Forumopera.com

Orphée aux Enfers, juillet 2009

« un engagement scénique évident »

Resmusica.com

Mireille, mai 2009

« La parfaite Vincenette de Sabine Revault d’Allonnes »

Opéra Magazine

Ariadne auf Naxos, mars 2009

« Le reste de la distribution rivalise d’abattage dans un bel esprit d’une troupe dont ressortent quelques très belles voix, [dont celle] de Sabine Revault d’Allonnes »

Resmusica.com

Armida, octobre 2008

« La franchise, l’abattage même sont l’avantage de Sabine Revault d’Allonnes »

Altamusica.com